Modification des URLsAdieu www. Et http://

Google recherche la simplicité pour une meilleure compréhension

URL Click+Il y a du changement sur la webosphère ! Des éléments manquent à l’appel... Pas de panique ! Nous avons mené l’enquête pour vous, et nous allons tout vous expliquer. 

Rappelez-vous les adresses Internet telles que tout le monde les connaissait il y a peu, et retirez les premiers éléments qui la composent. Vous obtiendrez une mise à jour Google !

La disparition du début de chaque adresse web

Tout le monde connaît le 3 fois W qui nous indique depuis la nuit des temps que l’on a affaire à l’adresse d’un site Internet. De même pour HTTP://, cette formule qui était si fastidieuse à écrire, et absolument obsolète.

C’est à ces données que Google s’est attaqué récemment. Jetez un œil à la barre d’adresse de votre navigateur ci-dessus, que voyez-vous ? Rien ? Exactement ! Google a supprimé la première partie de chaque adresse Internet afin d’en simplifier la lecture pour les utilisateurs lambda.

 

Reculer pour mieux sauter

Le sous-domaine www et le préfixe http avaient déjà été supprimé auparavant dans une précédente mise à jour (la 69 précisément), mais ceux-ci étaient réapparu très rapidement suite aux nombreuses plaintes quant à leur disparition soudaine. Google n’a pas pris peur, et retente le coup, mais sans retour en arrière possible cette fois-ci.

Ne vous inquiétez pas, si vous y étiez attaché, il est toujours possible de les voir en cliquant 2 fois sur la barre d’adresse si vous utilisez votre ordinateur, et une seule fois si vous utilisez un appareil mobile. Les bonnes vieilles habitudes ont la vie dure, n’est-ce pas ?

 

Une inquiétude en termes de sécurité ?

Il est vrai que le https permettait de vérifier rapidement si un site était sécurisé grâce au “s” rajouté en fin de préfixe. Cela permettait de naviguer sereinement, en n’ayant qu’à jeter un œil à l’url pour s’assurer qu’il n’y avait aucun risque à visiter le site Internet en question. Il y aurait donc maintenant une manipulation à faire, qui ne serait pas forcément connue de tous, afin d’en avoir le cœur net.

C’était sans compter sur Google qui a trouvé une parade à cette inquiétude en indiquant la mention “non sécurisé” dans la barre de recherche lorsqu’un internaute se rend sur un site dont le préfixe aurait été auparavant http. Bien joué Google !

Si vous souhaitez de l’aide afin d’améliorer votre référencement, n’hésitez pas à contacter nos experts.



Ces articles peuvent également vous intéresser !

Google||en constante évolution
13/09/2019

Googleen constante évolution

Lire plus
Modification des URLs||Adieu www. Et http://
12/09/2019

Modification des URLsAdieu www. Et http://

Lire plus
Plus de diversité||au sein des résultats de recherche Google
12/09/2019

Plus de diversitéau sein des résultats de recherche Google

Lire plus