Google dans la ligne de mirede la justice américaine

Le département de la justice américaine a décidé de sévir à l’encontre de Google. Premièrement, 48 états et juridictions des États-Unis, y compris New York et le Texas, ont conduit des investigations parallèles sur la mainmise de Google sur la technologie du domaine du divertissement en ligne.

Il est également accusé de protéger illégalement son monopole sur la recherche et la recherche publicitaire en verrouillant ses deals avec des gros poissons comme Apple.

Google VS Justice AmériqueUne histoire de moteur de recherche

Pour la justice américaine, cela ne fait pas l’ombre d’un doute. Google est en train d’étrangler la concurrence grâce à de juteux contrats et arrangements, notamment avec son ami Apple et les opérateurs téléphoniques. Le moteur de recherche par défaut est celui de Google et il détient 80% de part de marché.

Dans un rapport de 57 pages, la justice américaine estime que le géant de l’internet utilise des méthodes anti-concurrentielles pour maintenir et étendre son monopole. Un autre rapport met également l’accent sur le nombre de petits business, commerces et entrepreneurs qui dépendent du trafic Google et auxquels aucun autre moteur de recherche ne pourrait servir de substitut

Une nouvelle ère technologique s’annonce-t-elle?

Comme le soutient la presse américaine, cette action en justice, qui mettra sans doute plus d’un an avant d’être porté dans un tribunal, démontre que nous sommes en train d’entrer dans une nouvelle ère technologique. Cette dernière est le résultat de la frustration envers des grosses compagnies comme Google, Amazon, Apple ou encore Facebook. Parties de rien, elles occupent aujourd’hui une place de plus en plus importante dans nos vies.

Ce sont des puissants outils d’influence dans divers domaines tels que les médias, la publicité, les commerces ou encore les discours politiques. Les conservateurs, dont Trump, et certains libéraux, ont appelé à plus de restrictions à l’encontre de ces compagnies. Une victoire pour le gouvernement américain pourrait bien modifier, à jamais, le cours des choses.

Google réfute

De son côté, Google nie depuis toujours les accusations de violations des lois Anti trust (dont l’action vise à limiter ou réduire la concentration économique). Selon la compagnie, les gens utilisent Google par choix et non pas parce qu’ils y seraient obligés. Elle insiste en précisant que la propagation d’alternatives de recherche sera de moins bonne facture, que les prix des téléphones vont augmenter et que les recherches de services seront plus compliquées pour le consommateur.

Google surenchérit en disant qu’il n’y a rien d’illégal dans ces accords entre compagnies. Selon elle, les gens peuvent tout simplement changer de navigateur de recherche dans les paramètres, sans contraintes particulières. Pour la compagnie, utiliser Google c’est surtout un choix du consommateur, une revendication.

Google reste néanmoins un acteur important pour les sociétés, petites et moyennes entreprises ou encore les indépendants. Avez-vous déjà songé à améliorer votre visibilité grâce à Click+ ? Nos experts du référencement répondent à toutes vos questions.



Ces articles peuvent également vous intéresser !

Google dans la ligne de mire||de la justice américaine
02/11/2020

Google dans la ligne de mirede la justice américaine

Lire plus
Le retargeting sur Facebook||ou comment maximiser vos campagnes de pub
02/11/2020

Le retargeting sur Facebookou comment maximiser vos campagnes de pub

Lire plus
De nouvelles fonctionnalités Facebook||pour les fêtes
02/11/2020

De nouvelles fonctionnalités Facebookpour les fêtes

Lire plus
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site